AGENDA | Exposition Revenir à l'agenda

EXPOSITION "ÇA VA ÊTRE TA FÊTE !"

Du 05 mai au 15 novembre 2017 | Tous les jours de 14h à 18 h (19h en juillet et août) - Fermé le Samedi

L’exposition vous invite à découvrir l’univers des fêtes de villages et des traditions populaires. Fanfares, danses, déguisements, spécialités culinaires étaient au programme de ces fêtes. Ici, chaque quartier célébrait ses propres festivités. Que ce soit La Pimpano, la plus populaire ou la Saint-Amour organisée par le quartier des ouvriers, elles étaient l’occasion pour les participants de se réapproprier les lieux publics et de nourrir un esprit communautaire autour de divers rituels : la récolte du buis, la quête aux œufs pour l’omelette traditionnelle, les assiettes brisées sur la tête du voisin de tablée, les jeux et les aubades…
Toutes les rues de Saint-Juéry rejoignaient l’usine du Saut du Tarn dont le rôle n’était pas négligeable. Un de ses fondateurs et père du compositeur Jules Massenet, Alexis Massenet, fut à l’origine de l’Harmonie Saint-Eloi dont les musiciens travaillaient au Saut du Tarn. Cette suite musicale animait la fête des métallurgistes, la Saint-Eloi. Dans quel but l’usine participait-elle à l’organisation de ces festivités ? Etait-elle inspirée par une volonté paternaliste ou par le désir de soigner son image ?
Malgré la convivialité et la solidarité qui régnaient lors de ces fêtes, et ce quelque soit l’origine des participants, nombreuses étaient celles qui périclitaient. Certaines étaient célébrées pendant 2 ou 3 ans, d’autres continuent d’exister comme La Pimpano. Peut-être Polite en est-il la cause. Ce personnage du roman « La Fabrica » d’Andrieu-Jacques Boussac clamait « Il faut maintenir la Pimpano… ou mourir ! ».
Le musée fait le pari de vous divertir aussi et de vous faire revivre ces heures festives ! Pour cela, nous comptons sur votre participation… Alors, n’oubliez pas votre appareil photo et votre bonne humeur pour immortaliser votre visite.